Vous êtes ici : Liste des dossiers > Installation & Contruction > Comment transformer un garage en pièce à vivre ?

Comment transformer un garage en pièce à vivre ?

garage aménagé

Avec le temps, vos besoins en espaces évoluent. Il se peut même que vous vous sentiez confiné. Vous envisagez dans ce cas une extension : en hauteur, cela peut être difficile, avec tous les travaux et nuisances que cela risque de générer. Si vous avez un garage, la solution est sans doute l’aménagement de celui-ci pour le transformer en une pièce à vivre.

Mais les travaux d’aménagement ne sont pas aussi simples. Il faudra respecter quelques règles selon l’usage que vous lui destinez. Il est important de connaitre les démarches administratives à respecter ainsi que les travaux de transformation impératifs pour que la pièce réponde à toutes les normes. Mais voyons d’abord ce que vous pouvez envisager avec votre garage.

Les projets d’aménagement possibles de votre garage

L’idée est d’utiliser votre garage comme une pièce à part entière de votre maison. Vous pouvez le transformer en une chambre pour vos enfants, ou pour les invités comme chambre d’appoint pour les visites inopinées. Il peut également devenir une pièce de divertissement, que ce soit pour le sport ou comme une salle de cinéma privative. Il est aussi tout à fait envisageable de le transformer en une salle de bain ou en un jacuzzi pour se relaxer chez soi. Pour monsieur, le garage pourra faire aussi office d’atelier pour s’adonner à sa passion. Bref, les possibilités sont infinies, tout dépendra de vos besoins.

Démarches administratives à respecter

Il s’agit bien évidemment d’une extension, elle doit donc respecter les règles de déclaration ou de demande de permis de construire. Si votre garage dépasse les 20m² de surface, il vous faudra absolument obtenir un permis. Cette démarche est également obligatoire lorsque vous prévoyez de rajouter des ouvertures et des fenêtres pour avoir plus de luminosité. Pour une surface moins importante, vous serez tout simplement tenu de déclarer préalablement les travaux. Mais avant de déposer la déclaration ou la demande de permis, songez à calculer votre coefficient d’occupation des sols (COS), ou l’emprise au sol pour savoir si vous êtes autorisé à exploiter la surface du garage comme habitation selon la situation de votre maison. Si votre commune a établi un PLU (Plan Local d'Urbanisme), le COS ne sera pas pris en compte car il n'y existe plus.

Conseils et astuces pour réussir votre aménagement

aménagement de garage

Ce n’est pas évident de repenser la destination de votre garage, surtout qu’il s’agit en général d’une pièce tout en longueur. Pour réduire cet aspect "couloir", vous pouvez poser un parquet dans le sens de la largeur. Vous pouvez également installer des cloisons pour donner un aspect plus large à votre nouvelle pièce. Il serait plus judicieux de choisir des matériaux relativement transparents pour permettre à la lumière de bien circuler. Étant à l’origine une pièce très simple, vous devrez sans doute aussi retravailler l’isolation, que ce soit par les murs, le toit ou les ouvertures. Pour les maisons plus anciennes, le garage nécessitera peut-être d’être désinfecté avant de pouvoir servir à l’habitation.

La porte du garage pourra être remplacée par un mur, ou pour faire plus joli, par une baie vitrée. Si possible, prévoyez un accès par l’intérieur pour plus de sécurité et de confort. Ces travaux peuvent être réalisés par vous-même si vous en avez la capacité. Mais vous devrez sans doute faire appel à un professionnel pour parfaire par exemple les installations de plomberie et de fils encastrés.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Bd6WhF

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers