Vous êtes ici : Liste des dossiers > Installation & Contruction > Construire un garage : quelles autorisations, les principales étapes de construction

Construire un garage : quelles autorisations, les principales étapes de construction

construction d'un garage

Abri de voiture, atelier de bricolage, lieu d’entreposage d’objets : le garage est devenu multifonction et incontournable au quotidien. Sa construction passe par le respect de nombreuses étapes, à commencer par les formalités administratives.

Les formalités de départ

La première étape dans la construction d’un garage consiste à définir l’emplacement ainsi que le type de garage souhaité. Dans le cas où les propriétaires désirent accéder directement à ce lieu depuis la maison, le modèle accolé est le plus adapté. Par contre, comme cette proximité peut entraîner des gênes à cause du bruit et du gaz d’échappement, il est aussi possible d’opter pour un garage séparé et isolé sur le terrain. Après le choix de l’emplacement et des dimensions, la prochaine étape consiste à créer les plans incluant un plan de sol, un plan de coupe et un plan de masse. Il est possible de le faire soi-même, bien qu’il soit vivement conseillé de passer par les services d’un architecte, à plus forte raison si les travaux sont importants. Il faut savoir que ces plans seront essentiels dans l’obtention d’une autorisation de construction.

A ce titre, il vous sera impossible d’envisager des travaux sans obtenir l’aval des autorités. Quelques règles sont à connaitre à ce sujet. Dans le cadre d’un garage d’une superficie inférieure à 20m², une simple déclaration de travaux auprès de la mairie suffira. S’il est question d’un garage accolé à la maison, il faut vous adresser au service urbanisme de votre mairie car les règles différent selon que la commune possède un Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou un Plan d'Occupation des Sols (POS). Par contre, les garages de plus de 40 m2 non accolés à l’habitation doivent obtenir un permis de construire.

Les grandes étapes de construction

La prochaine phase du projet de construction consiste à choisir le matériau adapté. En la matière, le choix est très vaste, bien que la plupart des propriétaires se tournent toujours vers des valeurs sûres comme le bois. Élégant et chaleureux à souhait, ce matériau est résistant et offre une excellente longévité. Dans la catégorie des matériaux très prisés figure également l’acier qui est résistant aux chocs et intempéries, mais peu isolant. Sur les entrées de gamme, le PVC constitue aussi une bonne alternative même si on pourra regretter son manque de résistance face aux agressions météorologiques.

garage accolé ou isolé de la maison

Une fois la question des matériaux résolue, il est temps de débuter les travaux par un terrassement destiné à renforcer la solidité des sols. La réalisation des fondations, des drains et de la gaine électrique suivront. Le coulage de la chape et la création des murs constituent la prochaine étape. La pose de l’isolation est essentielle afin de profiter d’un certain confort thermique dans le garage, mais celle-ci est à poser à l’extérieur pour qu’elle ne soit pas polluée par les gaz d’échappement. Après la pose du toit, vient ensuite la phase cruciale de l’installation de la porte de garage. Celle-ci est à choisir avec soin, car elle sera la garantie de la sécurité des lieux. Plusieurs options sont possibles : porte enroulable, pliante ou battante avec ou sans système d’automatisme.

Pour ceux qui ne veulent pas construire un garage en dur, il existe une alternative plus simple qui peut s’avérer intéressante en termes de prix et de montage : le garage préfabriqué, livré sous forme de kits directement à domicile.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4YUtUq

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers