Vous êtes ici : Liste des dossiers > Terrasse & Jardin > Moustiquaire aux fenêtres et aux portes : la fabriquer ou l'acheter ?

Moustiquaire aux fenêtres et aux portes : la fabriquer ou l'acheter ?

fabriquer sa moustiquaire

Chaque année, lorsque la saison estivale arrive, nous devons toujours faire face aux problèmes des insectes. Et pourtant nous n’y pensons pas, mais la solution est tout simplement de poser des moustiquaires à nos portes et à nos fenêtres. Le mieux est-il d’acheter des modèles prêts à poser ou de les fabriquer soi-même ?

Des moustiquaires, pour quoi faire ?

Pour ceux qui n’ont pas le temps de confectionner eux-mêmes leurs moustiquaires, on trouve des modèles pas très chers sur Antimoustiques.fr. Et à moins de n’être pas gêné par les piqûres de moustiques en été, la pose de cette protection sur les portes et sur les fenêtres est indispensable dans certaines zones, notamment pour les personnes qui habitent en campagne et dans les régions humides où les insectes nuisibles foisonnent, comme la Camargue par exemple.

Lorsque l’on installe de nouvelles fenêtres ou quand on remplace les anciennes, on est trop souvent focalisé sur l’isolation thermique et acoustique au point d’oublier de prendre en considération cet aspect qui a son utilité aussi. Qui plus est, nombreux sont les bénéfices que l’on peut tirer des moustiquaires. D’ores et déjà, fini d’utiliser les diffuseurs ou même les produits chimiques anti-moustiques qui sont à la fois nuisibles pour la santé, mais surtout pour l’environnement.

Saviez-vous qu’en dehors des moustiques, les moustiquaires sont aussi un excellent rempart contre les guêpes, les mouches, les araignées, les mites, sans oublier les rongeurs ? Toutefois, on appréciera beaucoup l’existence de cette protection en toile pendant les périodes de fortes chaleurs et de canicule. En laissant vos portes et vos fenêtres grandes ouvertes, vous pourrez profiter tranquillement de la fraicheur de votre intérieur, le soir, sans être importuné par les insectes.

Passer commande de sa moustiquaire

Deux possibilités se présentent à vous. La première est d’opter pour des modèles standards déjà préfabriqués et donc à installer de suite. Pour cela, vous devez commencer par prendre les dimensions de la fenêtre, de la baie vitrée ou de la porte concernée. Ainsi, à titre indicatif, pour une meilleure efficacité, la moustiquaire doit parfaitement couvrir l’ouverture.

Une fois les dimensions connues, vous devez trouver parmi les différents types de moustiquaires le modèle qui correspond le plus à votre fenêtre. Et le plus rencontré est sans grande surprise le modèle fixe. Livrées avec un encadrement en bois, en aluminium ou en PVC, ces moustiquaires d'entrée de gamme sont les moins chères du marché et sont très faciles à poser.

moustiquaire imperméable

L'alternative à ces modèles sont les enroulables. Dotées de fermetures horizontales ou verticales, elles sont dotées de mini-coffres généralement très discrets où se logeront les toiles rigides, en cas de non-utilisation. Sinon, pour les grandes surfaces qui enregistrent de nombreux va-et-vient comme la baie vitrée communiquant entre le salon et la terrasse par exemple, la moustiquaire plissée est la plus indiquée.

Fabriquer soi-même sa moustiquaire

La deuxième solution pour ceux qui ont une préférence pour le sur-mesure est de se charger soi-même de la réalisation des moustiquaires. Ici, l’avantage est que vous êtes entièrement libre de choisir le matériau, le motif, la couleur, le design… Seul bémol, la facture risque d’être élevée.

Dans un souci d’économie, vous êtes quand même prêt à relever ce défi ? Heureusement que ce petit travail manuel est largement à la portée d’un bon bricoleur. Assurez-vous toutefois d’avoir sous la main tous les accessoires et les outils nécessaires pour la fabrication d’une moustiquaire. Et l’étape la plus délicate est la sélection de la toile.

Pour être efficace, la matière doit en effet remplir de nombreuses conditions pour ne citer que la résistance aux rayons ultra-violets, l’imperméabilité aux eaux de pluie, mais surtout certifiée M1, c’est-à-dire ininflammable comme l’exigent les normes aujourd’hui en vigueur. Enfin, les toiles indéchirables offrent une meilleure longévité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : BqmqSa

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers