Vous êtes ici : Liste des dossiers > Décoration & Intérieur > Repeindre un meuble ancien : comment faire ?

Repeindre un meuble ancien : comment faire ?

Vous aimez votre vieux vaisselier en chêne, il a traversé des générations et vous n'avez aucune envie de vous en séparer ; malgré tout, pour le garder chez vous, il aurait besoin d'être relooké. Ou bien, vous avez déniché dans une brocante, une commode en bois, une perle rare que vous voulez restaurer. Nous vous expliquons comment repeindre un meuble ancien, étape par étape.

Repeindre un meuble ancien : comment faire ?

Vérifier le bon état du bois et la stabilité du meuble à repeindre

Avant toute chose, il est important de vérifier que votre meuble en bois n'est pas attaqué par des insectes xylophages. Vous apercevez quelques petits trous ; vous trouverez en droguerie un produit qui permettra d'assainir le bois et de vous débarrasser des petites bêtes indésirables.

Même sur du bois neuf et sain, il est prudent de prévenir une invasion d'insectes grignoteurs ; ils se développent rapidement surtout dans les régions humides.

Vérifiez ensuite que votre meuble est bien stable, que les tiroirs et les portes s'ouvrent sans peine. Si vous constatez un problème, un déséquilibre, des gonds usés, des vis ou pièces manquantes, procédez d'abord aux petites réparations avant de passer aux étapes suivantes.

De quel matériel allez-vous avoir besoin ?

Munissez-vous de lessive (savon noir liquide, lessive aux cristaux de soude), d'une éponge, de papier de verre (grain fin, moyen et gros grain), d'une brosse dure, d'une raclette ou d'un grattoir, d'une spatule (pour la pâte à bois), de petits rouleaux et de pinceaux plats et ronds de différentes tailles.

Vous aurez besoin de produits capables de décaper la peinture, la cire et éventuellement le vernis (vous en trouverez en droguerie ou dans les magasins de bricolage). Complétez avec de la pâte à bois pour boucher les trous, de la colle à bois et n'oubliez pas les gants pour protéger vos mains.

Si vous avez besoin d'utiliser une ponceuse électrique (pour les plus grandes surfaces), prévoyez un masque et des lunettes pour vous protéger des poussières de bois. Ces protections vous seront également utiles lorsque vous utiliserez les décapants à peinture qui dégagent des vapeurs parfois toxiques.

Nettoyer et décaper le bois du meuble

Le but est de nettoyer le bois pour lui redonner son aspect naturel et brut ; pour y parvenir, il faut enlever la cire ou le vernis en ponçant avec du papier de verre. Votre meuble à décaper est de grande taille ? Utilisez une ponceuse électrique. Un ponçage méticuleux sert aussi à lisser et aplanir toutes les petites aspérités, afin d'obtenir un bon résultat. Si n’avez jamais décapé de meuble ou effectuer ce genre de travaux de bricolage, suivez les conseils de Les-masure.fr qui vous seront utiles et vous feront économiser un temps précieux.

Si votre meuble ancien est recouvert d'une ou plusieurs couches de peinture, un simple ponçage ne suffira pas. Vous aurez besoin d'un décapant "spécial bois". Ce produit s'applique au pinceau. Suivez bien le mode d'emploi pour respecter le temps de pose afin que le décapant agisse en profondeur. Vous pourrez ensuite facilement enlever les morceaux de peinture à l'aide d'une raclette ou grattoir.

Sur les tables en bois, il n'est pas rare que les dessous-de-verre, les vases ou les coupes à fruits laissent des traces blanchâtres indélébiles. Vous les ferez disparaître sans peine en utilisant de la paille de fer très fine imprégnée d'une huile minérale ménagère.

Reboucher les trous, les fissures et les entailles

La colle à bois sera utilisée pour remettre en place tous les petits morceaux de bois qui se seraient éventuellement détachés au cours du ponçage. Le mastic à bois pourra reconstituer une partie de meuble de plus grande taille.

Les trous petits et grands, les fentes, peuvent être rebouchés avec de la pâte à bois que l'on étale à la spatule. Laissez sécher et de nouveau poncer la surface pour obtenir un bois bien lisse.

Peindre le meuble en bois

Une couche ou deux couches de peinture ? C'est la règle, il faut absolument deux couches pour que la teinte résiste et recouvre bien le bois. Votre meuble restera beau pendant de longues années.

Ne faites pas l'impasse sur l'égrenage du bois entre deux couches de peinture. Après avoir laissé sécher la première couche, poncer avec le papier de verre au grain le plus fin. Ayez vraiment la main légère pour ne pas rayer la peinture. Il faut juste lisser les bulles qui se sont formées en surface. Cet égrenage permettra à la seconde couche de peinture de mieux adhérer et le résultat final sera plus satisfaisant.

Si vous ne souhaitez pas peindre votre meuble ancien, terminez sa restauration en appliquant simplement un produit de finition à la suite de l'étape "ponçage" : cire, lasure, huile à bois ou vernis pour un effet mat, brillant ou satiné, en fonction de vos goûts. Vous pouvez aussi obtenir un effet vieilli et blanchi avec de la céruse. Elle contient des pigments qui soulignent les veines du bois en les blanchissant. La céruse produit ses meilleurs effets sur les bois tels que le châtaignier, le hêtre ou le chêne, à éviter sur les bois exotiques.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KRY7ZR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers