Vous êtes ici : Liste des dossiers > Décoration & Intérieur > Comment réussir la peinture d'un mur ?

Comment réussir la peinture d'un mur ?

Si peindre peut paraître relativement facile de prime abord, de nombreux particuliers se confrontent à des difficultés et notamment à une qualité de finition qui n’est pas toujours au rendez-vous, voici quelques conseils pour réussir sa mise en peinture murale.

Comment réussir la peinture d'un mur ?

Le secret d’une peinture murale réussie est dans la préparation

80% de la qualité finale d’un mur fraichement peint sera liée à la qualité du mur (source), autrement dit, toutes les peintures du monde ne suffiront pas à masquer des défauts déjà visibles sur le mur avant la mise en peinture. L’essentiel du travail et du temps à passer sera consacré à la préparation des murs et plusieurs cas de figures sont possibles.

Mur en plaques de plâtres

Si le mur est composé de plaques de plâtres, il faut s’assurer que les bandes (jonction entre les plaques de plâtres) soient bien lisses, autrement, il faudra poncer la moindre imperfection, voire ré-enduire et re-poncer par la suite. Le mur doit être parfaitement lisse au toucher, surtout au niveau des bandes et il ne doit pas y avoir de bosses, ou de vagues, ce qui se verra aussitôt après mise en peinture.

Mur tapissé

Un mur ayant été tapissé et destiné à être repeint va nécessiter un travail important de préparation, il faut tout d’abord détapisser avec une machine adaptée et retirer les traces de colles. C’est un travail fastidieux, surtout quand une quantité de colle importante a été utilisée pour le papier peint, ce dernier s’arrache par petits bouts et complexifie le dé-tapissage. Une fois le papier et la colle retirés, il faut reprendre l’étape précédente, c’est-à-dire s’assurer d’avoir au toucher un mur parfaitement lisse, autrement il faudra reboucher les trous apparent avec le d’enduit et poncer après séchage.

Mettre en peinture le mur

Ce n’est que lorsque le mur est parfaitement lisse et sans imperfections que la mise en peinture peut commencer et la première étape consiste à appliquer la sous couche de blanc. Il faut alors appliquer avec un rouleau la sous couche uniformément sur le mur, cette première fine couche va permettre d’uniformiser la couleur du mur et d’avoir une première épaisseur, ce qui permet ensuite d’appliquer la première couche de peinture.

Bon à savoir : on applique toujours en faisant une croix avec le rouleau, c’est-à-dire que l’on fait un premier trait horizontal, puis on applique avec des mouvements de va et vient la peinture de façon verticale.

Une fois la sous couche terminée et surtout sèche (24H généralement), il est possible d’appliquer la première couche de peinture (en prenant soin d’avoir bien choisi les couleurs), sur le même principe que la sous couche, avec une application uniforme et bien répartie, sans trop surcharger le rouleau de peinture, ce qui a pour effet de faire des coulures, que l’on ne verra pas forcément, mais au séchage, cela fait disgracieux. Enfin, dès lors que la première couche est sèche, il faut appliquer la seconde. Il est toujours recommandé d’appliquer deux couches car le mur a tendance à « boire », c’est-à-dire à absorber la peinture et après séchage de la première couche, on peut voir apparaître des traces. La seconde couche est donc une finition pour disposer d’un mur parfaitement peint.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : rv347E

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers